Depuis le début de l’année : 180.360 personnes secourues

Les asphyxies par le monoxyde de carbone ont fait 55 morts suite à l’utilisation de dispositifs de chauffage et au non-respect des mesures de prévention, entre le 1er janvier et le 6 avril, indique la DGPC.
Les unités d’intervention ont mené 518 opérations durant cette période qui se sont soldées par le sauvetage d’une mort certaine de 1.314 personnes. Le mois de janvier a été le plus meurtrier avec 36 morts et 731 interventions en raison notamment à la vague de froid. Le fléau a enregistré une baisse très sensible en février avec 2 morts et 262 interventions mais une recrudescence a été constatée en mars avec un bilan alourdi de 15 morts et 314 interventions. Durant la première semaine d’avril, les mêmes services ont enregistré 2 morts par asphyxie et 7 interventions.
Selon le capitaine Mourad Yousfi, des indicateurs d’évaluation des actions de sensibilisation sont en cours d’élaboration «pour mieux cibler et être plus efficace sur les risques d’asphyxie et d’intoxication au monoxyde de carbone pour la mise en place d’une stratégie ». La DGPC a organisé des actions de sensibilisation de proximité et directes au profit des stagiaires des centres de formation professionnelle, dans la spécialité plomberie  sur les caractéristiques et les dangers du CO, affirme-t-il dans une déclaration à El Moudjahid. L’officier relève que le monoxyde de carbone ne figure pas dans le cursus de formation. «Nous veillons à renforcer les connaissances des futurs plombiers afin de réduire notamment les pertes humaines». Pas de répit pour les sapeurs-pompiers. Durant les trois premiers mois de l’année plus de 252.000 interventions ont été menées par les unités de la PC ayant permis de secourir 180.360 citoyens. Les accidents de la circulation demeurent en tête avec près de 25.000 interventions. Le bilan fait état de 349 morts et 16.401 blessés sur les routes en trois mois. Les incendies ont également fait ravage depuis le début de l’année avec 12.988 foyers ayant causé 17 morts alors que 810 personnes ont été secourues.
N. Benrahal

Sur le même thème

Multimedia